Petite Marie

The Chronicle

Elle était ma grande sœur si on pourrait dire. De ma tendre enfance jusqu’au début de mon adolescence, elle était toujours présente.

Elle n’était pas ma grande sœur biologique mais j’avais l’impression qu’elle était toujours omniprésente dans ma vie grâce à la télévision.

Marie

Quand elle jouait Zoé dans Peau de Banane, sa spontanéité m’était très familière. Elle avait du plaisir à jouer au petit écran et son amour était contagieux.

Peau de Banane

J’enviais toujours son petit frère Sébastien de l’avoir comme sœur et également, de jouer ensemble dans Peau de Banane. Leur complicité était magique à voir.

Marie-Soleil et Sébastien

Mais c’est son empathie et sa douceur pour les enfants malades qui ont conquis mon cœur à tout jamais. Étant une enfant qui a été hospitalisé dès la naissance durant plusieurs mois, j’ai toujours une profonde reconnaissance pour la recherche médicale et la générosité des gens qui contribuent à l’avancement des soins pour nos petits.

View original post 367 more words

Advertisements

Les Charlottes

The Chronicle

les-charlottescharlotte-t

Un prénom qui prédispose au succès. Du moins, à mon avis. Je vais vous parler de mes Charlottes préférées et aussi, vu que cette semaine débute le festival Montréal en Lumières, une de ces Charlottes donnera un concert à guichet fermé au Club Soda. Commençons par …

Charlotte Cardin

charlotte

Ce matin, dans le journal en ligne La Presse +, ce journal a consacré 5 pages sur cette jeune artiste québécoise en pleine ascension dans la scène musicale. Elle est la hit girl du moment et je suis certaine qu’elle y sera pour y rester. Vous pouvez voir que ce n’est pas une artiste qui veut juste être populaire. Elle aime son art, elle y vit d’amour et d’eau fraîche. Et je trouve cela justement rafraîchissant à y découvrir. J’adore qu’elle marie le R&B, un peu de jazz et du pop mais surtout pas bonbon dans ses mélodies.

Pour ceux et…

View original post 631 more words