Nous n’avons encore rien vu

Quelle journée aujourd’hui.

Les estrades étaient remplis et l’émotion était aussi présent sur le circuit urbain de Montréal.

Pour ceux et celles qui avaient des doutes est-ce qu’une course d’automobile électrique ne serait pas aussi stressant, excitant et intriguant à regarder doivent possiblement rouler plus que 7 fois leur langue dans leur bouche.

Tous les ingrédients y étaient!

 

Di Grassi est en tête d’affiche et Jean-Eric est tout de suite après lui à la deuxième position. Quand je vous parlais hier de l’oeil du tigre de Jean-Eric et sa concentration, il nous l’a démontré aujourd’hui. Son coéquipier Sebastien Sarrazin a décroché la troisième place. L’équipe Techeetah est sur une très bonne lancée.

La plus grosse surprise a été en matinée l’accident qui a détruit une bonne partie de la voiture du champion de l’année 2016 Sebastien Buemi. Ça fallu que les ingénieurs et les mécaniciens de chez Dams Renault construisent en 4 heures une toute nouvelle voiture. Également, il a eu une pénalité ce qui l’a coûté d’être très en arrière dans la ligne de départ et en plus quelques incidents durant la course.

Mais le champion n’a pas dit son dernier mot et avec le travail d’équipe qui avait eu lieu entre Prost et lui et son talent, il a pu terminer la course en 4e position.

Sebastien Buemi

Un bon petit verre de rosée et on se repose pour la grande journée de demain.

Bravo à Lucas, Jean-Eric et Sebastien Sarrazin.

Lucas Friday July 28th

 

Advertisements

Le champion est là

Sebastien Buemi  arrive à grands pas avec son arsenal pour conserver son titre du champion de la FE. Il forme une équipe du tonnerre avec Nico Prost et l’équipe  e. dams Renault. J’appelle cette équipe les mathématiciens de la Formule E.

Renault dream team

Mais il y a une ombre menaçante qui rôde autour de lui. Celui de son rival Lucas di Grassi. Les couteaux ont volé très bas depuis quelques jours. Nous adorons tous le côté dramatique des courses automobiles mais cette rivalité, je la sens très intense et beaucoup plus personnelle que je le croyais.

Si nous faisons un mini bilan sur la carrière jusqu’à présent de Sebastien, c’est assez impressionnant pour cet enfant de la Suisse. En 274 courses parcourues, il a accumulé 36 victoires. Il a capté l’attention de Red Bull, de Toro Rosso, de Toyota Racing et de la méga machine E. Dams Renault.

Team Renault e.dams

Il conduit avec passion, précision comme un mathématicien et il a toute une équipe derrière lui. Je sais que je devrais attendre à demain pour parler de Nico mais attention à Nico, il pourrait très bien nous surprendre durant la fin de semaine.

Renault team

La compétition à la Formule E est très féroce. Toutes les gammes d’émotions seront au rendez-vous.

Le champion nous donnera des sensations fortes cette fin de semaine avec sa bande.

The champ is here!

Sebastien Buemi

Site web de Sebastien Buemi