The Chronicle

Elle était ma grande sœur si on pourrait dire. De ma tendre enfance jusqu’au début de mon adolescence, elle était toujours présente.

Elle n’était pas ma grande sœur biologique mais j’avais l’impression qu’elle était toujours omniprésente dans ma vie grâce à la télévision.

Marie

Quand elle jouait Zoé dans Peau de Banane, sa spontanéité m’était très familière. Elle avait du plaisir à jouer au petit écran et son amour était contagieux.

Peau de Banane

J’enviais toujours son petit frère Sébastien de l’avoir comme sœur et également, de jouer ensemble dans Peau de Banane. Leur complicité était magique à voir.

Marie-Soleil et Sébastien

Mais c’est son empathie et sa douceur pour les enfants malades qui ont conquis mon cœur à tout jamais. Étant une enfant qui a été hospitalisé dès la naissance durant plusieurs mois, j’ai toujours une profonde reconnaissance pour la recherche médicale et la générosité des gens qui contribuent à l’avancement des soins pour nos petits.

View original post 367 more words

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s