Formule E (Le calme avant la tempête électrique)

Première journée remplie t’excitation dans la salle des médias sur le site du championnat de la Formule E. La température est au rendez-vous et le meilleur reste à venir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sam Bird de l’écurie DS Virgin Racing et Felix Rosenqvist de l’écurie Mahindra Racing participait à un ”panel” à midi. Les questions posées par certains journalistes étaient très pertinentes. Suite à la grosse nouvelle ce matin que Porsche va s’intégrer à la Formule E, un journaliste montréalais a posé à Sam est-ce que les japonaises vont joindre la partie?

D’après Sam, ça ne serait qu’une question de temps…

Dossier à suivre.

 

Sam Bird et Felix Rosenqvist

En discutant avec Nicolas Prost (vous allez voir le petit vidéo bon un peu qualité d’un vidéo digne d’une fille qui doit engager un caméraman) et un extrait de mon entrevue avec Jean-Eric Vergne, on pouvait sentir que l’enthousiasme pour ce championnat était bien présent et qu’ils voient tous les deux un avenir positif pour la Formule E.

Voici ma rencontre fort sympathique avec Nico Prost. Pour moi, le scientifique de la Formule E pourrait bien nous surprendre cette fin de semaine. Je suis sur un petit nuage d’avoir eu la chance de parler à Nico. Wow!

Jean-Éric a un je ne sais quoi…

Vraiment! En lui parlant, je pouvais voir un pilote qui a un amour profond pour notre Sainte Flanelle (Montréal). Comment ne pas tomber en amour avec Montréal (à part durant une tempête de neige avec une voiture stationnée sur le Plateau).

Il a su tout de suite me mettre à l’aise et malgré ce petit Chronicle très détendu, il détenait l’oeil du tigre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On peut sentir une certaine maturité chez lui car il ne faut pas oublier qu’il a couru pour l’écurie Toro Rosso à la F1. Il connait très bien le circuit Gilles Villeneuve dont le nom de famille Villeneuve fut le nom de son chien quand il était tout petit.

Malgré l’incident qui s’est passé à New York il y a quelques semaines, Jean-Éric ne perd pas du tout le focus.

Au contraire, il est encore plus déterminé que jamais.

Jean-Eric Vergne

Courtesy of SpaceSuit Media

Tout comme Nico et les 8 autres pilotes, tout le monde veut avoir place au fameux trône du champion du monde de la Formule E 2017.

Let’s get ready to rumble.

https://www.jeanericvergne.com

http://www.nicolas-prost.com

http://www.sambird.com

 

Advertisements

Day 1 FORMULA E Style

To witness the being the scene of a championship is truly a dream being a reality. I’m singing in my head ”Heaven, I’m in Heaven” loud and clear. Again in my head.

The Chronicle

The nerves are in control but I won’t lie, it can be taunting but I feel like I was at home. It’s a big first for our city to be the host of the Formula E and the playground will be our streets. During this weekend, those famous streets won’t have no names but they will be remember for an historic race.

Being surrounded of a lot of journalists from all around the world is amazing. My first time in a big press room will be something I will cherish for the rest of my life. Home Sweet Home.

Ok, let’s talk about business. Today, I will have the privilege to talk to Jean-Eric Vergne from Techeetah. We will do the interview in Molière’s mother tongue (in French). Before, I will meet with Sam Bird and José Maria Lopez ” Pechito” from D.S. Virgin Racing.

History is actually in the making right now.

It will be an electrifying one!